Paros & Antiparos

HOLIDAY RENTALS DIRECTORY


Sites Archéologiques

Un autre coté fascinant de Paros, en dehors des attractions touristiques modernes, est constitué par l’histoire que l’île porte en soi : dès qu’on s’approche des ruines du château ancien de Parikia, de l’Eglise de la Vierge Marie Ekatontapiliani et des ruines des temples, les faibles voix et murmures du passé se font entendre…

Sites archéologiques et musées ouverts au public:

Parikia

Cimetière ancien, 8ème siècle, av J.-C. Un regroupement de tombes unique dans l’Egée, en face du port.
Château Vénitien, 13ème siècle, av J-C., au centre du village ancien.
Fontaines d’eau décorées de gravures en marbre, donation de la famille Manto Maurogenous, plusieurs d’entre elles se trouvent dans les ruelles de Parikia.
Asklipio, 4ème siècle av J.-C. Temple de culte en honneur du dieu de la médecine, Asklipios, dans la campagne sur la route vers Aliki
Ancien atelier à Tholo, un atelier archéologique datant de l’ère Archaïque, près de la route périphérique.
Temple sacré de Dilio, 5ème siècle av J.-C.
Temple en honneur du Dieu Apollon, à Krios.
Ancienne carrière de marbre à Marathi, sur la route de Parikia-Lefkes. C’est ici que le renommé marbre de Paros venait extrait. Unique en sa transparence et pureté, le marbre de Paros a été utilisé dans la création de chefs-d’œuvre d’ artistes de l’antiquité tels que Fidias, Skopas, Praxitelis.
La route Parikia-Naoussa, clairsemée de monuments de la période Romaine et Byzantine.

Naoussa

Koukounaries, 12ème siècle av J-C. Palace Mycénien (Acropolis), 50.000m2 de grandeur , à Kolimbithres. Des pièces importantes sont aujourd’hui exposées au Musée Archéologique de Paros.
Plastiras, cimetière de la Première Ere Cycladique, avec ses idoles caractéristiques, à Kolimbithres.
Village fortifié, dans l’île de Economou, dans la baie de Lageri.
Château vénitien “Kasteli”, 15ème siècle ap. J.-C. Protège le port de Naoussa au Nord; œuvre de la dynastie des Sommaripa.

Drios

Tranchées sur les rochers, créées par les Pariens pour retirer et protéger les bateaux sur le rivage de Drios.

Marpissa

Ruines du Château Vénitien, 15ème siècle. AV.J-C.. Sur la colline de Kefalos, dans la zone de Agios Antonios, à est de Marpissa.

Marmara

Ancienne carrière de marbre, devant l’Eglise de Pera Panagia

Antiparos

Château d’Antiparos, au centre du village traditionnel.
Les fouilles effectuées dans les petites îles à l’ouest de Antiparos, montrent l’existence d’une grande civilisation. Les premières études archéologiques eurent place en 1889, dirigées par Tsountas. Ce fut à ce moment-là que les deux cimetières de la Première Ere Cycladique et les ruines des demeures préhistoriques furent découvertes. En 1959, presque 21 tombes en marbre datant de la Première Ere Cycladique furent découvertes, faisant partie d’un style de construction Dorique qui consiste en 5 chambres adjacentes. Sous les pierres, les archéologues trouvèrent plusieurs objets de l’ère Archaïque, des pots en céramique, des joyaux d’or et de bronze, des scarabées et la statuette en argile d’une déesse datant du 650 av J.-C. L’inscription avec le mot “Apollo” pourrait signifier que le temple lui était dédié. Ces retrouvailles présentent des similarités avec celles découvertes dans l’Ancien Temple de Dilio à Paros.